Le blog immobilier de l’agence L'Amirauté Immobilier
27 oct

Pensez au prêt transférable pour l’achat d’une maison en vente à Maisons-Laffitte !

Maison faite de pices et de billets

Tout le monde le sait, en ce moment, les taux sont imbattables et tous les profils en profitent ! Dans un tel contexte, vous aimeriez vous lancer dans l’aventure en achetant une maison à Maisons-Laffitte ? Parfait ! Pour l’instant, rien ne laisse supposer une brusque remontée des taux. Seul un changement des indicateurs pourrait l’entraîner. Or, si la Réserve Fédérale Américaine (FED) a déjà annoncé qu’elle les relèvera après les présidentielles, la répercussion sur les taux européens et ceux des prêts immobiliers n’interviendrait que début 2017. Dans le même temps, la Banque Centrale Européenne (BCE), face à une économie qui continue à végéter, n’a pas, pour l’instant, l’intention de réviser ses propres taux. La possibilité d’une remontée brutale n’est donc pas à craindre, mais un jour peut-être … Alors, pourquoi ne pas vous mettre à l’abri ? Pour cela, comment s’y prendre ?

Il existe une solution qui permet de prévenir une éventuelle hausse des taux et de s’en protéger : il faut contracter un prêt transférable. C’est une nouvelle offre que proposent les banques aux emprunteurs d’un bien immobilier. En quoi cela consiste-t-il ? Dans un contexte de potentielle remontée des taux – non pas à court terme, mais à moyen ou long terme – ceux qui souscrivent actuellement un crédit à des taux records ont tout intérêt à pouvoir le conserver lors d’une future acquisition… à condition que le prêt soit transférable sur un autre bien. Grâce à cette option, l’emprunteur pourra continuer à rembourser son crédit souscrit à 1,30 % en 2016 sur la durée restante et le compléter par un nouveau prêt, aux taux applicables à ce moment-là avec, si besoin, un lissage permettant d’avoir une mensualité constante.

Évidemment, pour pouvoir plus tard transférer votre prêt sur un autre bien immobilier, vous devrez acheter le même type de bien, pour le même usage (la valeur du nouveau bien devra être supérieure au capital restant dû à transférer) et il ne devra pas y avoir eu d’incidents de paiements sur le prêt !

C.V. / Bazikpress © Production Perig

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée