Le blog immobilier de l’agence L'Amirauté Immobilier
25 avr

C’est avec un sérieux avantage que les bons profils acquièrent un bien immobilier à Houilles !

M

Vous souhaitez acheter un bien immobilier à Houilles ? Vous gagnez bien votre vie ? Excellent ! Sachez qu’aujourd’hui les meilleurs dossiers décrochent globalement toujours des taux compris entre 1,20 % et 1,60 %, des conditions qui restent très attractives et stables par rapport à janvier 2017.

Et malgré une légère remontée de taux, un bien immobilier à Houilles s’achète encore dans d’excellentes conditions ! D’ailleurs, les Français l’ont bien compris et passent à l’action. La demande de crédits immobiliers a été très forte ces derniers mois. En revanche, acheter un logement à un taux en dessous de 1% sur 20 ans n’est plus possible. C’était encore faisable en janvier dernier. Certains hauts revenus empruntaient sur 20 ans à 0,90%. Tout ça, c’est fini. Et ce, même si vous êtes ce que les banques appellent dans leur jargon un bon profil : un couple en CDI avec un salaire de plus de 4 000 € à deux et 10 % d’apport… !

Plus généralement, la nouvelle édition du Baromètre Vousfinancer des « chouchous des banques » démontre que les taux de crédit les plus bas remontent légèrement pour atteindre au mieux 1,05 % sur 20 ans contre 0,90 % en janvier. Qu’en sera-t-il d’ici quelques mois ? Difficile à dire…

L’évolution des taux reste incertaine
L’évolution probable des taux dépendra de l’attitude offensive ou non des banques. La plupart d’entre elles ont réalisé au 1er trimestre une production de crédit en avance sur leurs objectifs alors, peut-être, continueront-elle à favoriser les profils les plus rentables, en leur accordant des décotes. Les écarts de taux pourraient donc continuer à se creuser selon les profils… Alors n’hésitez plus à concrétiser votre rêve d’acquisition à Houilles !

C.V. / Bazikpress © Goodpics

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée