Le blog immobilier de l’agence L'Amirauté Immobilier
23 Mar

Les détecteurs de fumée obligatoire dans votre logement de Bezons : votre agence immobilière vous dit pourquoi !

En France, ce sont  en moyenne, 257 000 sinistres d’habitations qui sont déclarés chaque année aux compagnies d’assurances, soit un incendie toutes les deux minutes ! 70% des incendies mortels se produisent la nuit et 66% des victimes succombent asphyxiées pendant leur sommeil. Et pour cause, selon l’association d’intérêt général Promotelec, 25% des incendies domestiques sont d’origine électrique et 2/3 des logements de plus de 15 ans (vendus en entre 2009 et 2013) sont en insécurité électrique… Heureusement, depuis le 8 mars dernier, les choses ont commencé à changer : en effet, tous les occupants d’un logement – appartement et maison -, qu’ils soient locataires, propriétaires ou bailleurs, doivent avoir équipé leur logement d’au moins un détecteur de fumée. Si vous êtes retardataires ou réfractaires,  votre agence immobilière de Bezons vous informe :

Qui doit l’installer ?

C’est l’arrêté du 5 février 2013 qui précise toutes les exigences auxquelles doivent répondre ces appareils. Le détecteur de fumée doit être fixé le plus haut possible dans un lieu de circulation ou dans le dégagement desservant les chambres et à distance des murs et des sources de vapeur. Si vous êtes propriétaire d’un logement que vous l’occupiez ou non, c’est à vous de l’acheter et de l’installer. Si vous êtes locataire, au moment de l’entrée en vigueur de la loi, le propriétaire doit vous fournir le détecteur ou vous le rembourser. Par la suite vous êtes responsable de veiller à son bon fonctionnement.

Et les parties communes des immeubles d’habitation ?

L’arrêté n’exige pas d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes, car cela déclencherait l’alarme et inciterait les gens à sortir de leur logement et à entrer dans les fumées. Or, ce sont précisément les fumées qui sont dangereuses.

C.V. / Bazikpress © Gilles Paire – Fotolia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée