Le blog immobilier de l’agence L'Amirauté Immobilier
15 Déc

La modulation des prêts en cours : la solution lorsque l’on a repéré un appartement en vente à Maisons-Laffitte !

Vous avez trouvé un appartement à Maisons-Laffitte qui répond en tous points à vos besoins ? Vous désirez l’acheter ? Alors que les conditions d’octroi se sont durcies, il est plus que jamais nécessaire d’optimiser sa demande de prêt. Alors, quelles sont les solutions pour rester sous la barre des 33 % d’endettement ? Face aux nouvelles conditions d’octroi, les courtiers mettent en place différents types d’optimisations des montages, dont la modulation des prêts en cours.

Comment ça marche ?
Avoir un prêt immobilier en cours a bien souvent une influence majeure pour le taux d’endettement évalué avant un nouveau prêt. Toutefois la plupart des offres de prêt immobilier donnent la possibilité de diminuer les mensualités en allongeant la durée du financement : cette option peut effectivement être une solution efficace pour réduire son taux d’endettement avant le nouveau financement. De nombreuses banques proposent alors une modulation permettant de rallonger jusqu’à 2 ans un prêt souscrit depuis au moins 12 mois.

Exemple d’un couple d’emprunteurs, percevant 90 000 € de salaire annuel brut et ayant un prêt en cours d’une durée restante de 10 ans (pour une résidence principale acquise à 335 000 € et avec un capital restant dû de 200 000 €). Leur mensualité est aujourd’hui de 1 450 € par mois, ce qui porte leur taux d’endettement actuel à 24,9 %. En l’état, leur capacité d’endettement leur permettrait d’acquérir un bien locatif d’un montant de 140 000 € (apport de 15 000€, loyer perçu de 600€, endettement total de 33 %). En activant la modularité de leur prêt actuel (allongement de 2 ans), leur endettement actuel passerait à 21.1% (mensualité de 1 250€), ce qui leur permettrait alors d’acquérir un nouveau bien pour un montant de 200 000 € (apport de 15 000€, loyer perçu de 800 €, endettement total de 33 %). Et donc un gain de 60 000 € de capacité supplémentaire.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée